Novembre - Décembre 2013      
       

Les minéraux de « l'or gris » de la carrière souterraine de Champa, Le Gua, Isère

Par Yves Masson

 

The collector Yves Masson takes on a voyage of discovery to the Alpine cleft mineralization of the Oxfordian limestones forming the northeastern slopes of the Vercors massif. These were found by him during his patient explorations of the underground parts of the Champa quarry at Saillants-de-Gua, a commune to the south of Grenoble (Isère, France), which exploited argillaceous limestone for cement manufacture. Specimens consist of remarkable crystal groups of celestine in many different habits, and including some of the best examples from France, together with dolomite, native sulphur, dickite, quartz and calcite. He also takes the opportunity of briefly reviewing the history of cement from its invention in 1817 by a certain Louis Vicat…


J’ai découvert la mine de Champa en 1991. On m’avait dévoilé les mystères, les richesses minéralogiques et la beauté des espaces souterrains de cette mine. Cinq années plus tard, lors d’une nouvelle exploration, je me souviens que notre équipe du jour s’était établie dans une grande salle située au 3ème niveau de la branche Nord. Nous l’avions baptisée “la salle à manger”. Elle était située dans une zone très minéralisée...

 


L'hémimorphite se met en boule à Arbouet, Pyrénées-Atlantiques

Par David Chauvaud

 

The Arbouet (or Birrity) quarry is mostly reputed for the magnificent groups of fluorite crystals that have been found there over the past 25 Years. This site long remained little known, but after the discovery of large cavities of fluorite in 1995 and 1996 more mineralogists visited it, and it was the subject of an article in Le Règne Minéral (No.29). Since then, numerous collectors have visited the locality with more or less success according to the progress of the quarrying work. Although fluorite remains, together with calcite, the flagship species from the quarry, observant collectors have had the pleasure of finding much rarer zinc secondary minerals such as hydrozincite and millimeter-sized crystals of smithsonite and, particularly, spherical aggregates of hemimorphite crystals which can reach over a centimeter in size.

 

La carrière de granulats d'Arbouet est située au sud-ouest de Sauveterre-de-Béarn sur les terres basques. L'entreprise Durruty y exploite les calcaires à Mélobésiées (algues rouges marines) de l'Albien. Ils appartiennent à une écaille tectonique qui s'est développée pendant la phase de compression pyrénéenne. Cette déformation des terrains mésozoïques s'est accompagnée d'une fracturation polyphasée, responsable de la mise en place de minéralisations fluoro-carbonatées discontinues. La présence de cristallisations de fluorite a d'abord été remarquée par quelques collectionneurs locaux il y a plus de 25 ans. Ce gîte atypique est resté méconnu pendant plusieurs années puis il est devenu rapidement plus fréquenté après la découverte de grandes géodes de fluorite en 1995 et 1996. Celles-ci ont fait la célébrité du gisement et conduit à la réalisation d'un article (voir le Règne Minéral n°29). Depuis, de nombreux collectionneurs se sont succédé dans cette carrière avec plus ou moins de succès selon l'état d'avancement des travaux. Si la fluorite reste avec la calcite l'espèce phare du gisement, les chercheurs les plus attentifs ont eu le plaisir d'y découvrir des minéraux secondaires du zinc beaucoup plus rares : l'hydrozincite et la smithsonite en cristaux millimétriques, mais surtout l'hémimorphite en agrégats beaucoup mieux développés parfois centimétriques..

 


La meisserite, une nouvelle espèce dédiée à l'un des collaborateurs du Règne Minéral !

La meisserite est une nouvelle espèce approuvée cette année par l'IMA, trouvée à Blue Lizard Mine. Cet sulfate d'uranyle et sodium triclinique est dédié à Nicolas Meisser, minéralogiste suisse bien connu de nos lecteurs pour sa collaboration dans l'analyse de minéraux et l'écriture d'articles pour la revue...


Mim, le musée des minéraux de Beyrouth

Par Suzy HAKIMIAN et Jean-Claude BOULLIARD

Les dernières décennies ont été une période étrange pour les collections de minéraux. D’un côté, celui des institutions, elles ont été plutôt délaissées et malmenées. Le point d’orgue, l’exemple emblématique, en a été la dispersion en octobre 2006 d’une grande partie de la collection de l’Académie des Sciences Naturelles de Philadelphie. Constituée à partir de la fondation de l’Académie en 1812, elle résumait à elle seule près de deux siècles de la minéralogie étatsunienne : son importance historique était considérable... On pourrait encore citer beaucoup d’autres exemples de collections de muséums, d’universités, d’écoles ou de villes qui ont disparu, qui stagnent ou qui régressent. D’un autre côté, celui des collectionneurs, elles ont connu à partir des années 1970 une sorte d’âge d’or. Les collections privées accessibles au public se sont multipliées. Le dernier exemple en date est le Mim, inauguré ce 12 octobre 2013 à Beyrouth, Liban. A plus d’un titre, il dépasse tout ce que l’on connaissait dans les autres collections à travers le monde...

 


Le Phénix d'Argentière ou la renaissance d'un cristallier du Mont-Blanc...

Par Yannick CALONGE

Le cristallier Yannick Calonge, 38 ans, fait partie de cette jeune génération de cristalliers professionnels qui collabore régulièrement avec le Règne Minéral pour relayer des découvertes effectuées en France ou à l'étranger. Celui-ci nous a ainsi relaté certaines de ses belles découvertes réalisées dans le massif du Mont-Blanc et nous lui avons déjà consacré un portrait (le Règne Minéral n°77). Ce dernier témoignage, touchant, met en lumière la force d'un cristallier qui renaît par la passion, après quelques mésaventures liées aux dangers de la montagne. Un récit où le dépassement de soi l'emporte sur le renoncement...

 


MUNICH 2013 : 50 ans !

Par Roger De ASCENÇÃO GUEDES, Julien LEBOCEY et Louis-Dominique BAYLE

Que de chemin parcouru depuis 1964 ! C'est incontestable, après 50 ans d'existence, le salon international de Munich est le plus grand d'Europe - et peut-être le meilleur au monde ? - réunissant aujourd'hui plus de 1250 exposants et pouvant accueillir plusieurs dizaines de milliers de visiteurs par jour (!), le premier étant réservé aux professionnels et les deux suivants au grand public.
Réparti depuis 1998 sur quatre halls immenses du parc des expositions, le Messestadt à l'est de Munich, ce gigantesque salon est très facilement accessible en métro et particulièrement riche en activités et multiples expositions. Autant de thématiques variées qui tournent autour de la minéralogie et qui mettent en valeur aussi bien des objets d'exception, des personnalités que les richesses de chaque pays, au sens propre comme au figuré. Un grand bravo donc à Christoph Keilmann et à toute son équipe qui perpétuent ainsi cet événement et continuent à nous éblouir.
Car le grand jubilé minéralogique annoncé notamment dans nos colonnes a bien eu lieu avec les plus beaux ors de la planète, apportés aussi bien par les plus grands responsables des musées internationaux que les collectionneurs les plus réputés (voir encadré). Les amateurs n'ont pas pour autant été négligés, un concours ayant même été organisé afin d'élire les meilleures vitrines. Cette édition 2013, si elle ne nous a pas apporté de véritables nouveautés ni de découvertes majeures, restera donc marqué dans nos esprits en raison des ors natifs exceptionnels présents. Et pour tout l'or au monde, nous n'aurions manqué cela !


 

Retrouvez aussi notre calendrier des salons et bourses,

les petites annonces et une critique des nouveaux ouvrages !

 

 

Voir les numéros précédents...

cliquer ici

 
 

Vous êtes Cristallier,

Passionné, Géologue ou Collectionneur ?

Abonnez-vous au Règne Minéral.

   
 
.

 

 

}}Mentions légales||

mercredi 22 janvier 2014 21:25:37